Appel aux volontaires pour la constitution d’un groupe de travail HALL RELAIS

La construction d’un Hall-Relais Agricole à Mortier est capitale pour la rentabilité et la cohérence du projet des Compagnons de la terre. Nous avons reçu un bel encouragement de la Région Wallonne, sous forme d’une enveloppe de 400.000 euros (lire l’article). Mais, au-delà de ce financement, nous devons également penser le projet de manière approfondie, afin que ce hall relais réponde à nos attentes tout en incluant plus particulièrement celles des producteurs de la région.

En effet, les Hall Relais sont nécessaires pour développer des infrastructures permettant la fourniture d’un service logistique aux agriculteurs, afin de favoriser la rencontre de l’offre et de la demande en produits locaux. Le modèle de développement des Compagnons de la Terre repose sur la transformation alimentaire en circuits-courts (pain, fromages, petite charcuterie) qui intègre en particulier les producteurs en Basse Meuse et sur le Plateau de Herve.

Ainsi, pour réfléchir à la réalisation de ce hall relais de façon collaborative, nous faisons appel à toutes les bonnes volontés. Nous avons besoin de compétences très différentes, qui se renforceront mutuellement. Voici une liste non exhaustive des profils recherchés:

– des producteurs de la région qui auraient besoin d’un hall relais pour transformer, stocker, leurs produits.

– des spécialistes en boulangerie, boucherie, produits lactés, qui pourront donner une idée des infrastructures nécessaires à un tel projet.

– des ingénieurs commerciaux ou des gestionnaires qui pourront aider à l’établissement d’un plan financier réaliste.

– des gestionnaires de chantier qui pourront donner un avis sur la meilleure manière de procéder auprès des entrepreneurs.

– des commerçants de la région qui seraient intéressés par la vente des produits issus du hall relais.

– des secrétaires rigoureux qui pourront assurer le suivi des réunions sans perte d’infos précieuses.

– des juristes ayant des connaissances en législation sur les plans cadastraux, les autorisations de bâtir, etc.

– des géomètres.

– des personnes ayant un bon réseau sur la région.

– des personnes de bonne volonté ayant envie de participer au développement des activités de transformation des Compagnons de la terre.

Il n’est pas nécessaire d’être coopérateur des Compagnons de la Terre pour poser sa candidature à ce groupe de travail. La première réunion aura lieu en juillet.

Intéressé ? Contactez Ariane par mail: ariane@cdlt.be