Nous Plantons notre verger grâce à « Restaurons La Terre »

Vous êtes nombreux parmi les coopérateurs et les « amis » des Compagnons de la Terre à avoir participé à notre campagne de crowdfunding  Restaurons La Terre  en octobre-novembre 2016. Nous vous en remercions. Les fonds récoltés vont permettre de couvrir environ la moitié des coûts de plantation de 370 arbres fruitiers sur les terrains des Cortils à Mortier, et plus de 3000 au Burkina Faso. Ce projet nous a permis de tisser des liens avec l’ONG Autre Terre, que nous espérons consolider par des actions d’éducation à l’agroécologie en 2017, et par la mise en pratique les idées de collaborations qui ont émergé lors des diverses rencontres avec les partenaires du Sud d’Autre Terre. Ainsi, nous allons par exemple faire pousser certaines des variétés de graines que les partenaire du Mali nous ont apportées . C’est la semencière Fanny, de Cycle En Terre, qui sélectionnera les meilleurs plants pour nous et nous l’en remercions par avance!

dsc_0701

D’ici-là, notre groupe de travail Agroforesterie aura réalisé un travail considérable, autant
par la planification du verger que par sa plantation ces dernières semaines. dsc_0254
La participation de nombreux bénévoles aura été décisive et nous en sommes véritablement reconnaissants. Piquetage, préparation des filets de protections anti-campagnols sont fort éprouvants, surtout dans les conditions météos actuelles (brouillard, boue, froid). Mais l’ambiance des chantiers de plantation a toujours été d’une convivialité contrastante avec la météo, et nous garderons un souvenir  réjoui de ces rencontres inter-générationnelles autour des arbres.

Plus de 70 % des arbres hautes-tiges et basses-tiges rongeurs-basses-tigessont
actuellement plantés et nous espérons finaliser le verger avant fin janvier. Malheureusement, nous avons été retardés par les ‘nuisibles’, en l’espèce des campagnols qui ont sauvagement rongé 20 plants de poiriers basses-tiges dans la jauge. Ainsi, il nous faudra commander de nouveaux arbres, et espérer que le gel ne face pas sa ré-apparition trop rapidement.

 

Nous savons que planter un verger reste une gageure. 2017 sera donc pour nous une étape décisive dans la réalisation de notre projet d’agroforesterie.   Nous espérons y voir nos pommiers, poiriers et pruniers s’épanouir et permettre aux cultures alentours de fructifier comme nous le montre l‘exemple de la Miracle Farm au canada. Nous soignerons aussi nos arbres pour permettre aux générations futures d’en récolter les fruits.

dsc_0204 dsc_0245